Les accompagnements de riz à la chinoise

Ce qu’on appelle un riz chinois, au Québec, n’a rien à voir avec le vrai riz consommé surtout dans le Centre et le Sud de la Chine. En Chine, le riz est servi gluant dans des bols, agrémentés de mélanges de légumes ou de viandes en sauce en petite quantité. L’aspect gluant du riz fait en sorte que les baguettes qu’on utilise pour le repas permettent de le retenir plus facilement que le riz américain. Comme c’est le riz américain que les immigrants chinois ont trouvé en s’installant aux États-Unis et au Canada, ils réinventèrent des riz pseudo-chinois, frits dans l’huile d’arachide et aromatisés avec de la sauce soya, garnis d’oignons verts hachés, de petits pois verts et d’omelette hachée. Ces riz accompagnent toujours d’autres plats chinois américanisés comme les spare ribs, les chow mein ou les yet-ka min. Ce type d’association se faisait dans tous les restaurants chinois du Québec, de 1960 à 1990.